Dossier - Homélies

Vivre notre vie terrestre dans la béatitude de Dieu

Fête de toutes les Saintes et de tous les Saints – Dimanche 1er novembre 2021
Lectures : Ap 7, 2-4.9-14 ; Ps 23 (24), 1-2, 3-4ab, 5-6 ; 1 Jn 3, 1-3
Évangile selon saint Matthieu 5, 1-12a

Homélie du frère Adriano Oliva

Frères et sœurs, en cette solennité de tous les saints, nous sommes appelés à lever notre regard en suivant l’ange qui monte « du côté où le soleil se lève » : nous sommes appelés à considérer notre vocation et notre destinée, sans oublier le jugement qu’évoque l’Apocalypse, « Ne faites pas de mal à la terre, ni à la mer, ni aux arbres, avant que nous ayons marqué du sceau le front des serviteurs de notre Dieu ».

Frères et sœurs, le jugement de Dieu sur nous et sur le monde n’est pas quelque chose de révolu qui appartient à une vieille théologie de la peur, de la terreur et de la soumission, mais c’est un élément intrinsèque à la prédication de Jésus et des Apôtres, parce qu’il affirme et il reconnaît notre dignité et notre responsabilité dans nos choix et nos engagements les plus libres. Lire la suite >>>

« Écoute, Israël ! Le Seigneur est notre Dieu, le Seigneur est Un »

31ème Dimanche du temps ordinaire, Année B, 31 octobre 2021
Lectures : Dt 6, 2-6 ; Ps 17 (18), 2-3, 4, 47.51ab ; He 7, 23-28
Évangile selon saint Marc 12, 28b-35

Homélie du frère Gabriel Nissim

« Écoute, Israël ! Le Seigneur est notre Dieu, le Seigneur est Un », ou, comme Jésus le disait lui-même chaque matin, chaque soir : « Shema, Israël, Adonaï Elohénou, Adonaï Erad ». Comme aussi Marie, Joseph, tous les disciples. « Le Seigneur est notre Dieu », et alors tu aimeras le Seigneur ton Dieu, de tout ton cœur, de tout ton esprit, de toutes tes forces.

Avec cette conséquence immédiate : si Dieu est Un, s’il est l’Unique, tu aimeras ton prochain comme toi-même. Aimer, en actes et en vérité, cela vaut mieux – bien mieux – que toutes les prières et les sacrifices. Lire la suite >>>

À la fontaine du baptême, Jésus-Christ est devenu notre vie

29ème dimanche du temps ordinaire, Année B, 17 octobre 2021
Lectures : Is 53, 10-11 ; Ps 32 (33), 4-5, 18-19, 20.22 ; He 4, 14-16
Évangile selon saint Marc 10, 35-45

Homélie du frère Jean-Christophe de Nadaï

À la fontaine du baptême, Jésus-Christ est devenu notre vie. Or, c’est le sang qui, selon l’Écriture, est le siège de la vie. Devenus membres du corps de Jésus Christ, un même sang, une même vie coule en lui et en nous. Le Christ relève à maints endroits de l’Évangile cette conformité entre notre vie et la sienne. Ainsi quand il déclare : …  Lire la suite >>>

« Le Seigneur mon Dieu m’a ouvert l’oreille »

25ème dimanche du temps ordinaire, Année B, 19 septembre 2021
Lectures : Sg 2, 12.17-2 ; Ps 53 ; Jc 3, 16 – 4, 3
Évangile selon saint Marc 9, 30-37

Homélie du frère Bernard Senelle

Les disciples sont en chemin avec leur maître et discutent comme nous le faisons souvent de ce qui les préoccupent. Jésus leur parle confidentiellement : les foules sont absentes et ne sont pas concernées. Il annonce sa Passion et sa résurrection. Et pendant ce temps, ils discutent entre eux pour savoir qui est le plus grand… Lire la suite >>>

« Cette mélodie m’a frappé l’oreille »

24ème dimanche du Temps ordinaire, Année B, 12 septembre 2021
Lectures : Is 50,5-9a ; Ps 114 ; Jc 2,14-18
Évangile selon saint Marc 8,27-35

Homélie du frère Adriano Oliva

« Le Seigneur mon Dieu m’a ouvert l’oreille, et moi, je ne me suis pas révolté, je ne me suis pas dérobé. J’ai présenté mon dos à ceux qui me frappaient et mes joues à ceux qui m’arrachaient la barbe. »
Que signifie cette ouverture de l’oreille qui fait que le prophète se laisse accuser et outrager pour le Seigneur ? Dans cet acte de Dieu, il s’est passé plus que la guérison de la surdité du prophète… Lire la suite >>>

« Effata – Ouvre-toi ! »

23ème dimanche du temps ordinaire, Année B, 5 septembre 2021
Lectures : Is 35, 4-7a ; Ps 145 ; Jc 2,1-5
Évangile selon saint Marc, 7, 31-37

Homélie du frère Gabriel Nissim

EFFATA – OUVRE-TOI !

Cette guérison d’un sourd-muet, frères et sœurs, n’est pas une guérison comme les autres. Car il s’agit pour cet homme de retrouver quelque chose sans lequel la vie devient en quelque sorte de l’ordre de l’enfer, quand nous ne sommes plus en mesure ni d’écouter ni de parler, enfermés en nous-mêmes, à l’isolement dans notre prison intérieure…  Lire la suite >>>

« La magnificence se manifeste »

Fête de la Transfiguration du Seigneur, 6 août 2021
Lectures : Dn 7,9-10.13-14, Ps 96
Évangile selon saint Marc 9,2-10

Homélie du frère Jean-Paul Durand

Frères et Sœurs dans la foi,

La liturgie de ce vendredi 6 août 2021 ( année B) nous offre à entendre le récit d’une vision de ce prophète juif Daniel qui vécut aux environs de la 530 année avant la naissance de Jésus : car Daniel vivait au temps du roi néo-babylonien Balthazar ; Daniel relate sa propre vision nocturne de plusieurs puissances politiques oppressant notamment le Peuple juif : ce sont les cinq régimes politiques de Babylonie, de Mèdes, des Perses, d’Alexandre Le Grand et d’Antiochus IV Épiphane ; mais ces cinq puissances monstrueuses finissent pas être détruites selon le songe de Daniel. Sa vision se poursuit pour contempler Yahvé instaurer des juges que préside le Fils de l’Homme magnifié… Lire la suite >>>

« Travailler le travail de Dieu »

18ème dimanche du Temps ordinaire, Année B, 1er août 2021
Lectures : Ex 16,2-4.12-15 ; Ps 77 ; Ep 4,17.20-24
Évangile selon saint Jean 6,24-35

Homélie du frère Jean-Christophe de Nadaï

Travaillez, dit Jésus, à la foule qui l’avait cherchée pour recevoir encore du pain de sa main. Le travail n’est pas une œuvre comme une autre. Le mot même l’indique, qui dérive d’un terme désignant un supplice d’esclave, le tripalium. Ce supplice présentait d’ailleurs quelque conformité avec celui que souffrit Notre-Seigneur… Lire la suite >>>

« Les brebis de mon pâturage »

16ème dimanche du Temps ordinaire, Année B, 18 juillet 2021
Lectures : Jr 23,1-6 ; Ps 22 ; Ep 2,13-18
Évangile selon saint Marc 6,30-34

Homélie du frère Adriano Oliva

Il n’est pas difficile d’imaginer « les brebis de mon pâturage », comme dit le Seigneur à Jérémie, dispersées dans un décor de montagnes arides, avec peu d’espaces verts où ce troupeau a été dispersé : brebis abandonnées à elles-mêmes, aux dangers d’animaux sauvages et de terrains hostiles, à la faim et à la soif. Ce décor est aussi celui de la Galilée… Lire la suite >>>

« Celui qui ne permet pas que le sang coule en sa présence »

13ème dimanche du Temps ordinaire, Année B, 27 juin 2021
Lectures : Sg 1,13-15 et 2,23-24 ; Ps 29 ; 2Co 8,7.9.13-15
Évangile selon saint Marc 5,21-43

Homélie du frère Jean-Christophe de Nadaï

Dieu n’a pas fait la mort, lisons-nous au livre de la Sagesse, entendu en 1ère lecture. Si la Loi de Moïse comportait nombre de prescriptions enseignant comment il faut vivre pour plaire à Dieu, certaines de ses dispositions étaient aussi ce que les Pères de l’Église appelaient des mystères : c’est-à-dire qu’elles étaient là surtout pour instruire le peuple des grandes vérités touchant Dieu… Lire la suite >>>